La question clé est… quelle voiture dois-je acheter?

Lorsque l’on réfléchit à quelle voiture acheter, un certain nombre de considérations doit être pris en compte, telles que le prix d’achat, la taille, le confort et la fonctionnalité, la facilité de recharge électrique ou de faire le plein.

Choisir le type de voiture à acheter aujourd’hui peut être une décision difficile. Il existe une gamme croissante de voitures, entre les voitures à essence et diesel « conventionnelles », les hybrides totales ou partielles, les totalement électriques ou rechargeables et les voitures alimentées par des batteries et même certains modèles à pile à combustible. Nous explorerons les nombreux facteurs à prendre en compte, car le choix d’une nouvelle voiture dépend largement du type d’utilisateur (individuel, professionnel ou familial), de l’utilisation pratique et du kilométrage.

Le moteur à combustion interne hybride (électrifié) pourrait devenir un choix privilégié pour la mobilité individuelle, avec des degrés d’hybridation variables permettant aux voitures essence et diesel de fournir les meilleures prestations pour les émissions et la maniabilité que de nombreux conducteurs recherchent.

Tandis que la technologie continue de s’améliorer dans tous les domaines de la propulsion des véhicules, l’essence et le diesel restent des options viables et attractives pour quiconque cherche à acheter une voiture neuve. La consommation de carburant diminue à mesure que de nouveaux modèles sont introduits, et par conséquent les émissions de dioxyde de carbone (CO2) aussi. Etant donné que ces véhicules répondent désormais aux nouvelles normes de faibles émissions Euro 6d-Temp ou Euro 6d, ils contribuent à améliorer la qualité de l’air local, il y a très peu de différence, voire aucune, entre les émissions d’oxydes d’azote et de particules provenant de chacun des types de groupe motopropulseur.

La décision d’achat se fait en fonction du  prix d’achat des coûts  d’exploitation, du confort, de l’aspect pratique et du choix personnel. Le diesel est considéré comme une bonne option pour les longues distances et les charges lourdes, offrant des avantages en termes de coûts de fonctionnement grâce à une consommation de carburant relativement basse. Bien que les voitures à essence soient généralement moins chères que leur équivalent diesel, elles ont une consommation de carburant plus importante, ce qui peut en faire un choix privilégié si le kilométrage total est susceptible d’être faible.

Avec une plus grande attention sur l’efficacité du carburant et les émissions de dioxyde de carbone (CO2) en raison du renforcement des limites de l’UE, un nombre croissant de voitures diesel et essence sont électrifiées dans une configuration d’« hybride léger », avec une technologie de batterie offrant des avantages en économie de carburant d’environ 10 à 15 %. Une proportion plus importante de carburant durable voire renouvelable entrera sur le marché prochainement, ce qui devrait réduire davantage les émissions de CO2 de la voiture que vous achetez aujourd’hui.

Bien qu’elles représentent seulement un petit pourcentage du marché automobile européen, les voitures fonctionnant avec des carburants alternatifs peuvent également être une option pertinente. Le gaz, sous forme de gaz naturel comprimé (GNC) ou de gaz de pétrole liquéfié (GPL), peut offrir aux conducteurs des coûts de fonctionnement inférieurs, car le GPL est moins cher que l’essence et le diesel. Ces voitures sont souvent disponibles en option « bi-carburant » (gaz et essence), offrant une flexibilité accrue.

Les véhicules électriques entièrement hybrides (FHEV), dont la plupart utilisent un moteur à essence avec une batterie qui se recharge lorsque du freinage sont disponibles en Europe depuis 20 ans environ. Dans un environnement urbain, ils peuvent être particulièrement éco-énergétiques puisqu’ils fonctionnent principalement grâce à la batterie. En revanche, leur consommation de carburant serait similaire à un véhicule conventionnel lors de la conduite sur une autoroute, car ils s’appuieraient davantage sur le moteur.

Les véhicules électriques hybrides rechargeables (PHEV) sont similaires aux véhicules électriques à batterie (BEV), mais avec un moteur à combustion interne (souvent un moteur essence) qui peut prendre le relais lorsque la batterie est déchargée. Lorsqu’ils sont chargés, les véhicules électriques hybrides rechargeables peuvent être plus efficaces sur les courts trajets, car la batterie peut fournir environ 65 kilomètres (40 miles) d’autonomie. Les véhicules électriques hybrides rechargeables peuvent être de gros véhicules et ne pas être aussi écoénergétiques qu’un véhicule plus petit lorsqu’ils fonctionnent sur le moteur seul.

Les véhicules électriques à batterie sont naturellement intéressants pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), en particulier le CO2. Dans les villes et les municipalités, les véhicules électriques à batterie sont généralement des voitures familiales secondaires plus petites. Dans le créneau haut de gamme du marché, il existe des modèles SUV et plus grands qui sont en mesure de parcourir des distances plus longues. La technologie s’améliore et la gamme d’offres augmente, permettant aux véhicules électriques à batterie d’être adaptés pour des voyages plus longs.

Pourtant, les véhicules électriques à batterie ont des performances relativement faibles en termes d’autonomie de batterie et de temps de charge et restent plus chers que les autres véhicules. Avec les véhicules rechargeables, il est important de réfléchir à la façon dont le véhicule doit être rechargé, par exemple, à la maison le soir et/ou au travail pendant la journée. Car si l’infrastructure de rechargement pour les véhicules électriques s’améliore, elle est toujours sous-développée et n’est pas toujours une option disponible et pratique, particulièrement pour le stationnement et le rechargement mobiles. La proportion de ces voitures sur les routes dans la plupart des pays européens reste relativement faible, avec seulement quelques pourcents des ventes de voitures constitués de véhicules électriques hybrides, la grande majorité représentée par les véhicules conventionnels. L’adoption lente des véhicules électriques hybrides suggère que le coût reste prohibitif, même avec des subventions.

Par conséquent, une attention particulière est nécessaire lorsque vous envisagez d’acheter un véhicule électrique hybride. Un autre facteur d’influence peut être la disponibilité de subventions pour compenser le prix d’une voiture habituelle. Certains pays offrent des subventions plus élevées, permettant aux véhicules électriques hybrides de prendre une part plus importante du marché.

Pour finir, lorsqu’il s’agit d’acheter une nouvelle voiture, la décision d’achat dépend d’un ensemble de considérations : coût, aspects pratiques (par ex. facilité), et souvent, un élément émotionnel. En choisissant parmi les nombreuses voitures disponibles sur le marché, les acheteurs doivent choisir en fonction de l’utilisation et de la distance qu’ils envisagent de conduire avec leur nouvelle voiture. Aujourd’hui, les nouvelles voitures diesel et essence sont les options les plus pratiques et abordables pour les longues distances et la mobilité urbaine.

types of cars to buy