Les moteurs diesel vont-ils être interdits ?

L’électrification complète alimentée à partir de sources d’énergie renouvelables est encore loin d’être généralisée, mais le diesel reste une option viable pour les automobilistes, aujourd’hui et à l’avenir. En voici les raisons

Au cours de la dernière décennie seulement, les moteurs diesel ont connu de grands progrès concernant l’amélioration de leur efficacité. Cela s’est traduit par des avantages en coûts en carburant et environnementaux pour les automobilistes et pour la société en général.

Toutefois, le récent scandale du « dieselgate », suivi des gros titres sur les restrictions nationales et locales concernant les véhicules diesel plus anciens, a semé la confusion quant à l’avenir du moteur diesel.

Vous trouverez ici une chronologie des évènements marquants passés et futurs du diesel, ainsi que des informations sur les nombreuses avancées technologiques ayant permis de réduire les émissions des véhicules.

Les avantages d’opter pour des véhicules à diesel restent les mêmes – ils permettent une plus faible consommation en carburant, et constituent un moyen rentable de décarboner le transport routier. Les véhicules diesel modernes peuvent également être comparables aux moteurs à essence, en termes d’émission d’oxyde d’azote (NOx).

Les voitures diesel qui satisfont aux normes actuelles sur les performances en matière d’émissions (Euro 6), continueront d’offrir un choix important aux automobilistes.

Comme l’a reconnu le groupe d’experts de haut niveau GEAR 2030 dans son rapport sur la compétitivité et la croissance durable de l’industrie automobile au sein de l’Union européenne, les véhicules thermiques resteront une part importante du parc automobile jusqu’en 2030 et au-delà.